Interview : Eleonore Ouvry

Publié le par titi_62

http://imageshack.us/a/img577/4739/kd6r.jpg

  Ca y est voilà l'intersaison, plus de rallyes à se mettre sous la dent, mais voilà le retour des interviews ! Après Rémi Cailleux, voici une nouvelle interview de copilote !

Avec 50 rallyes dans le grand Nord de la France depuis ses débuts en 2008, il y a de bonnes chances pour que vous ayez déjà croisé Eleonore Ouvry. Avec cette interview, c'est maintenant l'occasion d'en apprendre plus sur cette sympathique copilote !

 

Pour celles et ceux qui ne te connaissent pas, présentes toi en quelques mots :

            Bonjour je m'appelle Eleonore OUVRY, mais pas mal de monde me surnomme Nonore, j'ai 25 ans, je vis à cote de Dieppe (Normandie). Je suis aide-soignante. Copilote depuis 6 ans, licenciée à l'ASA PICARDIE (comité Nord Picardie), 2e du Comite Nord Picardie en 2012 concernant la coupe de France des rallyes.

 

Cela fait déjà quelques années que l’on te croise sur les rallyes, d’où te vient cette passion et comment as-tu débuté ?

Oula, pour résumer je suis née dans le camion d'assistance de mon père (ancien pilote aujourd’hui), j'ai fait mes premiers pas sur les rallyes, mes premiers mots et mes premières lectures étaient les notes de mon père ! Original non ? (rire).

J'ai été bercée par Jean Luc Therier, qui est aujourd'hui mon parrain dans le milieu. C'est simple, j'ai grandi et passé mon adolescence à attendre d'avoir mes 16ans pour être copilote junior, sauf que ma mère, ne voulant pas, m'a fait le système de la carotte, pour que j'obtienne mon bac, mon permis, la licence d'art tout du 1er coup ! Autrement niet... J'ai respecté et je me suis appliquée à tout valider et  de tout avoir dès la 1ère fois.
Du coup ; première licence à l'âge de 18 ans. (Maligne la Maman !). Je peux vous dire que pas facile d'être la seule fille d'une famille de rallyemen (mon papa, mon parrain, mon oncle, mes cousins, .... )


De la 106  N1 à la DS3 R3 en passant par la Porsche Cayman, tu es montée dans de nombreuses autos, que ce soit avec des pilotes chevronnés ou des débutants.
 Est-ce un choix afin d’emmagasiner de l’expérience ou simplement la meilleure solution pour rouler ? Quels sont tes « critères de sélection » avant de t’engager avec un pilote ?

            Concernant mes débuts, j'ai voulu commencer dans une petite classe pour connaître « la base » si je peux dire, après j'ai eu la chance d'avoir une bonne évolution à force de travail, de persévérance, et de sérieux, ce qui m'a permis de rouler avec des pilotes chevronnés par la suite. Merci le Bouche à oreille, car ce sont les pilotes qui font la réputation d'un copilote.

                Toute expérience est bonne à prendre, en passant par  la N 1 à l’A8W (classe que je n’ai jamais testée d'ailleurs, s’il y a des amateurs…).

                Pour les voitures, c'est un choix oui et non, c'est surtout que j'ai eu de très belles opportunités pour pouvoir rouler dans de telles voitures. Pour la Porsche Cayman par exemple, c'est David Heulin (copilote actuel d'Eric Brunson) qui m'a contacté pour naviguer à l'époque son pilote Pascal Chevalier car il n'était pas disponible.

                Pour les critères de sélection, j'en ai (comme tout le monde je pense), le premier d'entre eux c’est le plaisir de rouler sans prise de têtes et le tout dans la bonne humeur  et surtout le feeling ! ;)

 http://imageshack.us/a/img849/2466/dltu.jpg

Tes meilleurs souvenirs en rallye ?

Oula j'en ai pleins.... je dirais :

-          Premier rallye à la droite de Mr Goeuriot lors du Rallye du Treport 2010. Déjà quand il m'a confirmé que nous allions rouler ensemble, je me suis mise à pleurer (Steph Goeuriot quoi !!!) … et c'était aussi la première fois que je roulais aussi vite dans une voiture de course. C'est vraiment quelqu'un d'extraordinaire, je n'avais aucune expérience dans le « va-vite » et il m'a donné ma chance sans hésitation … Je le remercierai jamais assez. (Résultat : 11èmes scratch, 3èmes groupe et 1ers des F2-13)

-          La victoire de classe lors du Rallye d'Abbeville en 2012 avec Lionel Mesnager (1er des N2 et 3e du grp N) alors qu'on était 4ème de classe le samedi soir et tout s'est joué lors de la dernière étape le dimanche sous la pluie, que dire a part que sa roulait plus que vite ! Incroyable, je peux vous dire que je l'ai eu ma dose d'adrénaline lors de ce rallye. Ainsi que la dernière spéciale lors du rallye de la Suisse Normande avec Lionel ou nous nous battions pour la victoire mais nous perdons pour 1sec3, c'était limite partout ! Une spéciale qui restera gravée à jamais, bref extraordinaire !!!
Il y a aussi la qualification à la finale des rallyes. A vrai dire avec Lionel il y a beaucoup de souvenirs, le rallye de la Rochelle était mémorable aussi....

-          Le premier rallye de mon meilleur ami en tant que Pilote (qui était habituellement copilote, notamment de Romain Martel.) ou j'étais sa copilote. Il avait loué une saxo f2-13, de très bonnes sensations, une super ambiance, deux copilotes dans un habitacle, du grand mendez, super moments.

-          Puis cette année, la victoire des Féminines au Rallye du Championnat de France au Touquet avec Vanessa Verry. Premier rallye pour Vaness dans le nord, résultat on finit 3e de classe des N2, en plus de cette victoire. C'était juste extraordinaire, vue les conditions climatiques dans lesquels nous avons roulé. Avant même le départ du rallye c'était la mission, Vanessa a mis quasiment 24h pour venir et moi qui était bloquée en Normandie. Elle a reconnu une partie des spéciales avec Florian Cordillot vue que je ne pouvais toujours pas venir..... Alors cette victoire était juste phénoménale !

           

Ta plus grosse déception ?

             La plus grosse déception sera à jamais celle de la finale des rallyes a Gap …. Tout d'abord cette crevaison au milieu de l'es 1 puis par la suite cette sortie de route dans l'es 2.

                La sortie de route lors du Rallye de Dieppe avec Steph cette année fut également une énorme déception...

 

Le week end parfait pour toi, ce serait avec qui, dans quelle auto et sur quel rallye ?

            Remember.... Stephane Goeuriot, DS3 R3T , Rallye de Dieppe, pour mon cote rancunière !
Sinon un rêve : faire le Rallye du Mont Blanc à bord d'une C2 s1600 ou saxo kit car A6K à la droite de Steph en particulier ou exceptionnellement de Jean Ragnotti (ah ah). Mais bon faire déjà un Rallye à bord d'une C2 S1600 ou d'une Saxo kit Car je m'en contenterai largement.

 

Tu as récemment connu une mauvaise série avec 3 grosses sorties de route en moins d’un an (ndrl : Finale 2012 avec L. Mesnager, RDN 2013 avec S. Waroquier et Dieppe 2013 avec S. Goeuriot). Comment gères-tu les retours en course après une sortie ? Cela a-t-il changé la façon dont tu abordes les courses ?

              Concernant le retour de la finale, la « pilule » a été très dure à avaler & elle l’est toujours, mais avec Lionel nous avons retenu que nous avions fait une magnifique saison avec quasi aucune erreur de parcours a par celle-ci.http://imageshack.us/a/img12/8849/3jls.jpg

                Pour la sortie des RDN avec Sam, il fallait absolument reprendre du poil de la bête malgré  cette sortie a très violente (maitre-cylindre qui a cassé lors d'un très gros freinage, on finit encastré dans un poteau en béton..... Je ne pouvais plus bouger, très grosses douleurs dans le dos, d'où l'intervention des pompiers). Heureusement plus de peur que de mal, car deux semaines plus tard je devais rouler en Championnat de France lors du Touquet avec Vanessa Verry. Je n'ai pas de choix autre que de me remettre dans le bain, le plus long était d'avoir le feu vert de la FFSA qui avait bloqué ma licence, un parcours du combattant pour pouvoir la récupérer !

                Lors de la sortie au rallye de Dieppe avec Steph, je n'ai pas eu le temps de voir grand-chose, ni de réagir, j'ai seulement entendu Steph me dire «  oh putain »...J'ai levé les yeux et là j'ai vu le ciel.... Le choc fut très violent... S’il y avait bien un rallye ou nous avions interdiction de sortir l'auto, pour de multiples raisons, c'était bien celui-là. Malgré toute la sécurité que l'on avait prise, le risque zéro n'existe pas... Ce rallye était synonyme du retour à la compétition pour Stéphane, on attendait  mutuellement ce moment depuis presque 2ans.

                C'était la sortie de trop, le moral en a pris un sacré coup avec ce sentiment d'impuissance qui est affreux et tout ce qui va avec.... La remise en question, face à cette dure réalité, est une évidence. J'ai mis 3mois et demi avant de remonter dans un baquet... Le retour a été très difficile, très dur moralement, mais j'ai la chance d'être entourée de merveilleuses personnes qui ont toujours été là pour moi, pour me soutenir, c’est ce qui m'a permis d'aller de l'avant. J'ai donc décidé avec l'aide de Stéphane, d'être à la droite de mon P'tit frère Florent Dos Santos pour son 2ème rallye à Boulogne à bord de sa 106 N 1. Le but était de retrouver la confiance... Chose faite grâce à lui et  toutes les personnes présentes ce weekend là pour m'épauler : Stéphane, Lionel, Sam, Gaby, ma famille et amis.

                Effectivement ses sorties de routes ont changé la façon avec laquelle j'aborde mes rallyes. J'ai encore plus de tics et superstitions (d'ailleurs certains de mes pilotes commencent à devenir fous ! Rires).

 

Quels sont tes objectifs pour la saison 2014 ?

            Mon Objectif pour 2014 sera de faire un maximum d'épreuve du Championnat de France ainsi que de magnifiques épreuves de la coupe de France. Pour le moment j'ai plusieurs propositions qui restent à définir….mais je serai déjà présente pour quelques rallyes à la droite de mon « poulain » Florent Dos Santos, en espérant une éventuelle qualification des moins de 25ans pour la Finale de la Coupe de France à la Rochelle. Et bien sûr faire tout notre possible pour être au départ d'un rallye avec Stéphane en 2014, cela reste mon objectif numéro 1.

 

Quels sont pour toi les principales qualités que doit avoir un(e) copilote ?

             Le sérieux, la ponctualité, l'organisation, l'ordre, le calme, il faut être médiateur, manager (de son équipe et de son pilote), avoir confiance en soi et en son pilote à 200%, avoir de la motivation pour soi et son pilote sans dépasser ses propres limites… Mais il faut aussi connaître son rôle (connaître la règlementation parfaitement bien et tous les à-côtés).

Il faut savoir que le rallye pour un navigo ne commence pas le jour du rallye mais bien avant, avec la recherche des logements et la planification des recos, réalisation du book assistance (qui, quoi, quand, où). Il faut absolument tout coordonner et surtout ne rien oublier.

 

Sur quels points aimerais-tu t’améliorer ?

             Il y a toujours des axes d'améliorations à approfondir, il faut toujours se remettre en question ce qui permet une évolution constante par la suite, ne jamais rester sur ses acquis.

Après je sais que j'aimerai découvrir un rallye terre, type épreuve que je n'ai jamais faite jusqu'à aujourd'hui, la prise de notes par exemple est différente à celle de l'asphalte, d'où ma curiosité. (S’il y a des amateurs …).

 

Serais-tu tentée de faire un rallye dans le baquet de gauche ?

            Copilote me va bien, j'ai eu la chance de rouler dans des autos dont les pilotes allaient vite. Apres si l'occasion se présente,  pourquoi pas ! J'aimerai connaître le rôle de pilote et savoir si je serai capable d'appliquer tout ce que j'ai pu apprendre auprès de mes pilotes (prise de notes, trajectoires, choix de pneus....) et surtout si je serai capable d'écouter une voix dans le casque en même temps que  de conduire ! (Rires)

 

Un petit mot pour la fin ?

             Je tiens à te remercier Anthony ainsi que toute l’équipe de PassionRallye.fr.nf pour tout ce que vous faites. Merci pour le soutient que vous nous portez,  et continuez votre site, il est super.

                Je tiens à remercier en particulier,  mes deux fidèles sponsors Arb'Aventure à Denestanville (à côte de dieppe) ainsi que Renault Couverture à Luneray. Ils ont toujours été présents depuis mes débuts et m'encouragent dans tous mes challenges.
                Par la suite mes parents & ma petite sœur qui me supportent, soutiennent a 200% et à qui je ne fais pas vivre de bons moments lors de mes sorties.... A mes amis, en particulier Angel, Laurent & Gaby qui sont toujours présents. Et toutes les personnes qui me soutiennent Steph, Lionel, la famille Therier, mes grands-parents, mon parrain, Nico Poullain, Christof, Marlene, la TDS Family, la famille Pegisse Wrc, Poppy, Daniel et Sylviane…
http://imageshack.us/a/img706/2604/ugpo.jpg

Merci à tous les photographes et videastes.

Merci à mon Osteo ...

                Merci également à toutes les personnes qui nous ont aidé et soutenu cette saison, mon papa, Florian Cordillot pour son aide lors du Touquet, Nicolas Gajek, Cecile Marie et la structure Trajectoire Racing pour le rallye de Dieppe. A toutes l'équipe TDS Rallye pour leur soutient tout au long de la saison.

               Je voudrais aussi remercier mon ASA,  l'ASA Picardie ainsi que son président Philippe Dolique et toute l'équipe, une vraie famille pour tout le soutient, l'aide  et conseils qu'ils m'ont donné cette saison et les années d'avant.

                Un énorme merci à mes pilotes et amis qui ont eu confiance en moi les années précédentes Guillaume Pegisse pour mon premier Touquet, à Tom Dos santos pour m'avoir fait connaitre une 106 n1 volante, à Cedric Nenot pour m'avoir fait connaître ma première victoire de classe, à Lionel Mesnager pour toute la saison de fous furieux de 2012 ainsi que cette finale.

                Pour cette saison à Sam, ma Poulette Vanessa, mon Loulou Gaby, mon P'tit Flo, et surtout mon Steph car si j'en suis là c'est grâce a lui, il m'a tout appris. 

                Pour finir j'ai une énorme pensée à deux de mes amis qui nous ont quitté cette saison bien trop tôt : Bernard Gajek et Gilles Simeon, deux personnes qui m'ont permis de voir le rallye différemment...

 

Retrouvez les précédentes interviews ici (Aymeric Lenoir, Stéphane Goeuriot...).

 

Publié dans Interviews

Partager cet article

Commenter cet article

auto école 04/07/2014 22:00


Merci pour l'interview, c'est vrai que la passion ça se voit facilement surtout pour l'auto