Résumé du rallye du Boulonnais 2011 par Rémi Cailleux

Publié le par titi_62

Romain Dufour fait parler de lui cette saison avec son AX revigorée ( que l'on nomme affectueusement "AX Super 1600" en clin d'oeil à quelques frustrés... ) et retrouvé son copilote habituel pour le rallye du Boulonnais: Rémi Cailleux.

L'occasion pour Rémi de nous faire un résumé de ce fantastique week end de course chargé d'attaque et d'émotions ! J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, j'espère qu'il en sera de même pour vous !

 

" Depuis la formation de notre équipage en 2008, le rallye de Boulogne a toujours eu une saveur particulière… Mélange de fête, défaite, abandons, victoire, joie et peine. C’est ici même qu’il y a un an pile, après un abandon dans la dernière spéciale,  que nous décidions de faire une pause, pour prendre le temps de mieux armer la petite AX. Chose faite, la belle aux chevrons métamorphosée pu démarrer sa saison 2011, avec pour objectifs deux nationaux pour faire du roulage et apprendre, un régional pour commencer à rouler sur un rythme supérieur, puis un autre pour « attaquer » et laisser parler les 140cv du nouveau moteur.  Au rallye de la Lys puis à Abbeville, les deux nationaux, nous étions déjà impressionnés par les temps, sans prendre de risque et avec une voiture en cours de réglage,  les chronos nous plaçaient non loin des leaders. Dès le premier régional, il pleut … conditions parfaites pour Romain…  http://img153.imageshack.us/img153/4209/axmulet2.jpgil roule, attaque et rentre avec la victoire de la catégorie après une belle bagarre avec les favoris de la classe.

C’est donc dans d’excellentes conditions et soucieux de bien faire que nous abordons ce 21ème rallye Régional du Boulonnais. Nous sommes plus d’une centaine au départ, 17 dans la catégorie et en présence d’équipage qui n’ont plus à prouver leur talent.


Recos et avant course : Les organisateurs du rallye permettent les reconnaissances du parcours le week-end et le vendredi avant la course. Un régional nous permet de réduire les budgets, puis nous tenons à avoir un repérage qui transcrit le mieux possible l’état de la route du week-end, nous choisissons donc d’œuvrer le vendredi.  Armés du mulet, notre AX de reconnaissance, et du cercle pour les notes (que nous collons derrière le volant pour nous aider à repérer la route, voir photo) l’exercice des recos fut long, mais sérieux et détaillé. Nous repartons de Samer contents du travail effectué et prèts pour la course. Les spéciales sont un mélange de connu et d’inconnues, mais restent http://img26.imageshack.us/img26/9434/axmulet.jpgtypiques au rallye de Boulogne, un rallye difficile, technique, rapide, sale, propre… en un mot, parfait ! La partie administrative a lieu le samedi matin, se déroule sans encombres et est pour nous l’occasion de parler avec les autres équipages, mais surtout de voir que le coup de Romain lors du dernier rallye n’est pas passé inaperçu.

 

Prologue : Et quel prologue… plus de 7 km avec des reprises de spéciales connues et un départ totalement (ou presque) inédit. Qui dit régional, dit qu’il faut être tout de suite dans le rythme…qui dit prologue, dit qu’il ne faut pas faire d’erreurs. Si vous me suivez jusque là, il faut donc être incisifs, sans pour autant risquer la faute, qui pour notre résultat final, serait à caractère décisif. (logique, non ?!) Nous partons donc en direction de la spéciale, détendus, mais super concentrés… petite neutralisation, puis le décompte arrive déjà… « 5/4/3/2/1… 200M Talus G2 » … nous sommes dedans, le rythme est bon… quelques freinages chauds (voir vidéo ci dessous et photo ci-dessous), quelques virages trop soulagés, une petite erreur dans les vitesses avant l’arrivée… mais au finalhttp://img38.imageshack.us/img38/83/21715486.jpg nous sommes satisfaits et avons remplis l’objectif ! (je ne reviendrais pas sur le blabla écrit quelques lignes au dessus…). La tendance du panneau d’affichage nous laisse penser que le résultat ne doit pas être trop mal dans la catégorie, mais les favoris partent pour la plupart derrière. Nous rentrons 38 ème au général et surtout 2 ème de classe, à 2,2 secondes du premier (Geo Rumas) et à plus de 7 du troisième. Nous profitons donc de la soirée avec les copains, avant d’attaquer le dimanche avec un mot d’ordre : l’attaque !


1ère boucle : Notre spéciale préférée à l’envers, Lottinghen, et la classique Longfossé. La première est inédite et les pièges sont nombreux, quand à la deuxième, RAS… nous sommes à la maison ! Nous partons encore une fois détendus (l’expérience nous a appris que le stress n’était bon que pour faire des fautes), mais concentrés. Les temps tombent aux deux arrivées… Après une première spéciale dans le rythme, sans prendre de risque, et une deuxième à l’attaque, nous faisons deux temps de classe et remontons devant Geo Rumas au classement général pour une petite seconde et des poussières. Au regroupement, nous discutons avec Geoffrey, il dit avoir roulé et être légèrement partis à la faute. Notre joie est donc mesurée, le travail pour gagner s’annonce difficile… nous connaissons le loustic et sa capacité à « dégoupiller » avec le cerveau dans la boite à gant, chose que nous avons encore un peu de mal à faire.

 

2ème boucle : Après un passage à l’assistance, nous sommes déjà au départ de Lottinghen. Les virages défilent, nous prenons quelques risques, Romain ne lâche quasiment rien dans le rapide et s’applique dans le serré… aucunes erreurs… Mais Geoffrey nous en colle presque 5 ! Aie, aie , aie… comme prévu, il s’est énervé ! Nous sommes un peu déçu, la tâche s’annonce ardue… Aucun mot sur le routier, nous sommes deux compétiteurs dans l’âme… en surface « il ne faut pas prendre de risque », au fond… « BANZAIIIIIII ». 3,6 secondes à reprendre et c’est l’attaque qui l’emporte ! Première partie rapide, Romain est bouillant, il met déjà des coups d’embrayage pour chercher les derniers chevaux cachés… moi, j’annonce et le laisse faire. 4ème, 5ème, « Gauche fond pour droite fond et 200M Chicane GDG » … l’auto est en bout de vitesse dans les virages rapides bosselés, le freinage va être chaud... il est chaud… ça passe très vite. RAS jusque qu’un droite à http://img10.imageshack.us/img10/1931/10276680.jpgla sortie d’une cuvette… une compression nous envoie dans le bas côté, Romain ne lâche rien, l’auto revient sur la route pour un Gauche à fond… (Pfiuuuuuu quelles sensations ! ) Encore une chicane, l’arrière de l’auto tape un balot… Je ne suis pas content et me fait entendre « On se concentre B@3#§! ». Derniers virages, nous sommes plus propres, dernière ligne droite, Surrégime, Romain vient de se louper dans les vitesses, rien de grave… La ligne d’arrivée est là, nous perdons très peu de temps. (Au passage, je perds de la capacité auditive, à cause du cri rageur qu’il envoie dans le micro…). Nous venons de réaliser quelque chose de grand, une belle spéciale… avec de sacrées montées d’adrénaline… mais une seule chose nous intéresse, le temps de Geoffrey ! Et, il est derrière… mais les deux secondes que nous venons de lui poser ne suffisent pas… Nous sommes deuxièmes pour 1,4 seconde… au terme d’une folle bagarre ! Sur le coup la défaite à un gout amer… mais après quelques kilomètres de routier, nous nous rendons compte de « l’exploit » que nous venons de faire et sommes fiers d’avoir mis à mal « le maitre ».


Nous rentrons 24ème au général, 7ème de groupe et 2 ème de classe et tenons à remercier tout le monde pour les encouragements/photos/vidéos, les copains et parents pour l’assistance et les bons moments passés… Cette « bulle » autour de nous, nous permet de nous dépasser et de pouvoir envoyer sans penser ! MERCI !


Maintenant place au rallye de Béthune pour Romain, l’AX et moi-même. Mais cette fois, séparés… Romain sera secondé par un p’tit jeune avec de l’expérience et moi, je leur servirais d’ouvreur dans une EVO X, au côté de mon pote, Pierre Alexandre Perrin. Quelque chose me fait dire que nous ne serons pas dans la même voiture, mais tout de même reliés pour la course… RDV à Béthune pour en savoir plus !!  "

 


Quelques passages en vidéo :

Merci à Rémi !

Partager cet article

Commenter cet article